Parc national des Sundarbans, Bengale occidental

Parc national des Sundarbans, Bengale occidental

Le parc national des Sundarbans, qui abrite la plus grande forêt de mangroves du monde, couvre une superficie d’environ 1 330 kilomètres carrés. C’est la résidence royale du tigre du Bengale et la région, qui compte 54 petites îles deltaïques, est également un endroit où vivent une grande variété d’espèces d’oiseaux, de reptiles, d’invertébrés et d’amphibiens. Parmi les espèces menacées, autres que le tigre royal du Bengale, qui se trouvent dans le parc national des Sundarbans, on trouve le crocodile d’eau salée, la tortue de rivière, la tortue olivâtre, le dauphin du Gange, la tortue de terre, la tortue Hawks Bill et le crabe en fer à cheval des mangroves. Parmi les mammifères marins endémiques… la baleine de Bryde, la baleine à bosse, les dauphins de l’Irrawaddy, les dauphins du Gange et les dauphins à bosse sont peu nombreux près de la zone côtière. De nombreux projets conservateurs sont entrepris par le gouvernement pour protéger la biodiversité du parc national des Sundarbans, qui est l’un des meilleurs parcs nationaux du Bengale occidental. Le parc étant situé au confluent de nombreux distributeurs du Gange et de la baie du Bengale reçoit des caractéristiques géographiques uniques, les mares de boue étant l’une de ces caractéristiques qui dépend largement des courants de marée. La vasière de Chargheri Char dans les Sunderbans est ouverte aux touristes, et peut être visitée à marée basse.

CHOISISSEZ VOTRE THÈME DE VOYAGE

Envoyez votre demande